Jura


Lundi 17 juillet - suite

Je termine donc mon périple dans les Alpes en enchaînant avec une semaine de vacances dans le Jura avec deux amies : Claire et Jenna. C'est notre baptême de vacances ensemble ! Mais avant de pouvoir fêter ça, il faut qu'elles arrivent... Il est 16h30 en ce lundi 17 juillet quand j'arrive de Saint-Michel de Maurienne à la gare de Bellegarde-sur-Valserine, à 40 min de notre appartement jurassien loué à Lélex jusqu'à dimanche. Elles doivent déposer une amie à la gare de Lyon et sont actuellement dans les bouchons de la ville, depuis une demie heure. Elles n'arriveront probablement pas avant 19 heures. Que faire ? Il est 17 heures, il y a un bus pour Lélex à 18h15. J'appelle Annick, la propriétaire de l'appartement pour avoir des infos concernant le logement et les clefs car elle n'est pas sur place. J'hésite à prendre un bus qui m'amènera probablement à destination avant les filles, mais de combien de minutes ? Etant donné qu'elles passent par Bellegarde en venant de Lyon, je ne sais pas si ça vaut vraiment le coup. Elles m'appellent finalement vers 18 heures pour me dire qu'elles devraient pas arriver trop tard et je décide de les attendre. Finalement, si la voiture met 40 minutes, peut-être que le bus arrive à Lélex en une heure et j'aurais gagné quoi ? Une demie heure ?

Après avoir attendu et rechargé mon portable une bonne heure dans un espèce de bar glauque avec des vieux partout, je me dirige vers le carrefour market pour aller acheter de quoi manger pour ce soir : on arrivera sûrement tard à l'appart, et il est fort probable que le Sherpa soit fermés et que les restaurants ne servent plus.


Voilà de quoi se sustenter pleinement.


En me baladant dans les rues de Bellegarde, je tombe notamment là-dessus, ça me fait beaucoup rire. C'est de très bon goût, dis donc.




Ah la la, je me sens si bien ! Mes quelques jours de rando dans les Alpes m'ont vraiment apaisée, permise de retrouver les choses importantes et de ne pas me prendre la tête avec des détails (je suis une personne relativement pointilleuse voire névrosée dans les mauvais jours). J'aimerais bien être aussi positive tout le temps, arrêter d'être angoissée pour un rien, de faire des fixettes sur des trucs pas importants, juste prendre ce qu'il y a de bon et ne pas succomber aux émotions négatives issues d'une vie active trop présente, trop prenante, et d'une mauvaise gestion des problèmes personnels. C'est sûr que c'est beaucoup plus facile de me dire que rien n'est grave et que la vie est belle ici, à la montagne, en vacances, avec des supers souvenirs plein la tête, plutôt que devant des élèves irritables et irrités. Mais bon, quelque chose me dit que si j'avais ce même état d'esprit dans mon boulot, ça ferait de moi une bien meilleure prof.

19h00. J'attends devant la gare, les filles arrivent d'ici une demie heure. Je discute avec un vieux monsieur turc qui connaît TOUTES les personnes qui passent devant nous (c'est dingue, il salue même les chauffeurs de bus d'un geste de la main). Il est super gentil, il me raconte sa vie, ses voyages... Et il s'en va en me donnant une rose parce qu'il me trouve gentille :-)

19h30 : SAUVÉE ! Mon taxi arrive enfin !




Je retrouve mes deux amies accompagnées du chat qui n'a rien dit de tout le trajet (jamais vu ça !). Après une demie heure à tourner dans Bellegarde parce qu'y a des déviations partout qui nous ramènent sur D'AUTRES DÉVIATIONS (bravo), on sort enfin de la ville pour retrouver la D14 en direction de Lélex. Le trajet a été long pour les filles, Claire a mal aux épaules... Après avoir récupéré les clefs à la pharmacie, on arrive au Muiset à 20h40, résidence de ski de Lélex, et déchargeons toute la petite voiture. L'appart est cool, je suis contente de retrouver un toit et un lit quand même !!




On cherche à manger dans le village désert. Refoulées au premier resto que l'on croise, la crêperie nous propose des pizzas à emporter, je crois que ça fera bien l'affaire !

Nous discutons de nos vacances respectives, rentrons à l'appart et mangeons tout en jouant avec Orphée (le chat) qui semble trouver ses repères facilement.

La question de Claire qui se renouvellera régulièrement en soirée : on fait quoi demain ? TOP DÉPART POUR NINI, je me mets à fouiller dans les cartes. Je jubile car dans l'appart il y a deux cartes IGN (j'en avais pas prise) et je me mets à tout ouvrir. Jenna se fout de ma tronche.




Je prends une bonne douche chaude et me couche avec mes cheveux emmêlés qui ne forment qu'un cheveu.



Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire